Les œuvres postérieures au XIIIe siècle = Les inscriptions présentées par les prophètes dans l’art de l’Occident médiéval – catalogue et édition

Par Françoise Gay
Publication en ligne le 03 mai 2019

Texte intégral

1Note des éditeurs : Le présent catalogue propose l’édition des inscriptions mentionnées dans l’article en trois parties « Il a parlé par les prophètes. Les inscriptions présentées par les prophètes dans l’art de l’Occident médiéval » publié en 2017 et 2018 dans la revue In-Scription. Il fournit au lecteur les informations complémentaires aux réflexions de son auteur et rassemble un corpus original d’œuvres d’art et d’inscriptions à travers l’Europe, dispersées jusqu’à ce jour dans des publications diverses, d’accès parfois difficile. Les notices reprennent la structure et les normes d’édition du Corpus des inscriptions de la France médiévale, en les adaptant parfois légèrement en fonction de la source des transcriptions. Le commentaire concerne principalement la forme de la citation prophétique et son interprétation renvoie aux développements publiés dans l’article. Quelques-unes des inscriptions citées dans le texte n’ont pas été reprises ici ; d’autres ont été ajoutées a posteriori, sans affecter cependant les grandes lignes dégagées au cours de cette étude.

Assise, église inférieure de la basilique Saint-François - Peintures du transept sud de l’église inférieure

2Ce décor a été réalisé par Pietro Signorelli entre 1315 et 1319. Une crucifixion occupe la paroi sud du bras du transept. Quelques prophètes sont représentés dans les bandes décoratives qui séparent les différentes scènes. Ces prophètes figurent dans des médaillons quadrilobés plus ou moins complexes, alors que des saints, des animaux symboliques comme le pélican, sont représentés dans des médaillons de formes plus simples. Un certain nombre de prophètes ne présentent pas de textes lisibles ; on ne peut distinguer s’il y a simulation de texte ou si les inscriptions sont en grande partie effacées. Ce sont David, Isaïe, Daniel Zacharie et Salomon qui présentent des textes, David et Isaïe figurant chacun deux fois avec des versets bibliques différents. Nous reprenons ici les références des textes d’après les clichés du monumental ouvrage italien consacré à la basilique Saint-François.

3Bonsanti, La basilica di San Francesco ad Assisi, 2002, vol 1, clichés p. 479-482.

4David : Psaume XXII, 17-18.

5Isaïe : Isaïe L, 6.

6Christ ? : Psaume XLI, 10.

7Daniel : IX, 26.

8Isaïe : Isaïe LIII, 7 (b).

9Zacharie : Zacharie IX, 9.

10Salomon : Sagesse II, 20.

11Jérémie : Lamentations IV, 20.

12On remarque que toutes les citations sont choisies en tant que prédictions de la Passion, qui figure tout près. Elles ont toutes été utilisées dans des œuvres plus anciennes en lien avec la Passion, sauf Isaïe L, 6 choisie sans doute pour évoquer les outrages infligés au Christ. À part Zacharie I, 9 et Isaïe LIII, 7(b), les autres textes ne se retrouvent cependant qu’une à trois fois dans les œuvres figurant dans notre catalogue.

Avignon, palais des papes, salle de la Grande Audience – Peintures murales

13Cette salle où siégeait le tribunal était ornée sur son mur nord d’un grand Jugement dernier. Sur un quartier de voûte, de part et d’autre du sommet de la voûte, vingt prophètes richement vêtus, répartis sur trois registres se détachent sur un fond bleu étoilé. Ces peintures sont l’œuvre de Matteo Giovannetti, nommé parfois Giovanni de Viterbe, réalisées en 1453.

14L’ensemble ne comporte pratiquement pas de textes communs avec ceux de la période qui nous intéresse mais compte tenu de la date de leur réalisation, il parait intéressant de les comparer aux autres œuvres de la même époque. Les textes des phylactères sont très longs, les plus longs que nous ayons rencontrés.

15Labande, Le Palais des papes et les monuments d’Avignon, 1925.

16Vingtain, Sauvageot, Avignon, le palais des Papes, 1998, p. 377-393.

Partie ouest de la voûte :

17En haut,

18Ézéchiel : Ézéchiel XXX, 7,10.

19Jérémie : Jérémie XXXI, 18-19.

20Isaïe : Isaïe LXVI, 23-24.

21Moïse : Exode III, 6.

22En dessous,

23Abdias : Abdias 15.

24Michée : Michée V, 14.

25Nahum : Nahum I, 5-6.

26En dessous encore,

27Habacuc : Habacuc II, 5.

28Malachie : III, 18-19.

29La prophétesse Anne I et Samuel, 2-3.

Partie est de la voûte

30En haut,

31Énoch : Épitre de Jude, 14-15.

32Job: Job XIX, 23-26.

33Salomon: Ecclésiaste XII, 13-14.

34David : Psaume LXV, 8-10.

35En dessous,

36Daniel : Daniel XII, 2.

37Osée : Osée IV, 1 ; VI, 3.

38Amos : Amos VII, 4 ; IX, 5.

39En dessous encore,

40Joël : Joël III, 1-2.

41Sophonie : Sophonie III, 5-6.

42La Sibylle : Acrostiche, vers 23.

43Quelques versets mentionnés ici ont déjà été trouvés dans des inscriptions plus anciennes, celles de Jérémie, Abdias et Daniel cités une seule fois. Amos VII, 4 et Sophonie III, 5 y figuraient 2 fois, Job XIX 3 fois. On note la présence d’une Sibylle, dans la tradition des textes sur la Nativité. Mais ce verset-ci n’est pas habituel.

Dijon, Chartreuse de Champmol - Le Puits de Moïse

44Il s’agit des vestiges d’un calvaire réalisé entre 1395 et 1405, situé à l’origine au milieu d’un puits au centre du cloître de la Chartreuse. Il n’en reste désormais que les six prophètes de la base, Moïse, David, Jérémie, Zacharie, Daniel et Isaïe. Ils supportaient une plateforme où se dressait une immense croix. À côté se tenaient Le Christ, les Saintes femmes et Jean.

45Nash, « Claus Sluter’s Well of Moses’ for the Chartreuse de Champmol Reconsidered », 2005-2008.

46http://www.universalis.fr/encyclopedie/chartreuse-de-champmol-pres-de-dijon-sculptures-de-claus-sluter/http://ceroart.revues.org/1804, consulté le 22/09/2014.

47Moïse : Exode XXI, 6.

48David : Psaume XXII, 17.

49Jérémie : Lamentations I, 12.

50Zacharie : Zacharie II, 12.

51Daniel : Daniel IX, 26.

52Isaïe : Isaïe LIII, 7.

53Les versets d’Isaïe et Daniel figurent plusieurs fois dans les inscriptions d’époque romane et le verset des Psaumes une seule fois.

Florence, musée des Offices - Cimabue, Vierge à l’Enfant avec huit anges et quatre prophètes

54Cette œuvre aurait pu, selon certains, figurer parmi les œuvres byzantines évoquées précédemment. Une icône composée de la même façon figure au musée des icônes de l’archevêché de Nicosie (république de Chypre). Sous la Madone à l’Enfant qui se détache sur un fond doré, quatre prophètes sont représentés en buste, portant chacun un phylactère : Jérémie, Abraham, David et Isaïe.

55Elle pourrait également clore chronologiquement notre catalogue principal, car, dans le temps, elle est peu éloignée de ses dernières œuvres. Selon les différents avis, ce tableau aurait été peint entre 1280 et 1300. Après maintes hésitations, elle est maintenue ici à la charnière de deux périodes dans la peinture italienne.

56Sindona, L’opera completa di Cimabue, 1966 pl. XXXIII, relevé n° 42, p. 113.

57Jérémie : Jérémie XXXI, 22.

58Abraham : Genèse XXVI, 4

59David : Psaume CXXXII, 11

60Isaïe : Isaïe VII, 14.

61Ce sont des textes qui, tous, figurent à plusieurs reprises dans nos inscriptions, et ils sont généralement utilisés pour évoquer la Nativité ou louer la Vierge.

Florence, réfectoire des moines de Santa Croce - Taddeo Gaddi, l’Arbre de la Croix, 1335

62Cette fresque est placée au-dessus d’une grande représentation de la Cène. Des branches jaillissent de la Croix, à leurs extrémités figurent des personnages portant des phylactères. Parmi ceux-ci, on reconnaît Job, Malachie, David, Zacharie, Ézéchiel et Moïse. Le relevé utilisé ici est celui d’Andew Ladis. Les prophètes ne sont pas les acteurs majeurs de cette réalisation, qui rejoint les nombreuses œuvres sur le thème de l’Arbre (de la Croix, des vertus, Arbre de vie…) qui apparaissent notamment dans les manuscrits au xiiie siècle.

63Ladis A., Taddeo Gaddi, critical reappraisal and catalogue raisonné, 1982, p. 172.

64Le relevé commence par les branches inférieures, de gauche à droite.

65Job : Job XXX, 12.

66Joël : Joël II, 10.

67Malachie : Malachie III, 1

68Osée : Osée XIII, 14.

69David, Psaume XXII, 17.

70Abdias : Abdias 17.

71Zacharie XIII, 6.

72Nahum : Joël II, 10.

73Ézéchiel : Ézéchiel XXXII, 7.

74Isaïe LIII, 12.

75Jérémie : Lamentations IV, 20.

76Moïse : Nombres XXI, 9.

Florence, couvent San Marco - Fra Angelico, armoires aux vases sacrés de Santa Annunziata

77Ces portes auraient été décorées vers 1450 par Fra Angelico. Ces panneaux, longtemps attribués à l’atelier de Fra Angelico sont désormais considérées comme l’œuvre du maître, avec peu d’interventions autres1. Il s’agit d’un ensemble composé de 32 panneaux dont un double, mais 9 autres ont disparu lors de démembrements et restructurations de l’œuvre. Les panneaux forment un cycle christologique complet, de comportant pour chaque scène un texte de l’Ancien Testament en haut et un du Nouveau Testament en bas. Trois panneaux ne sont pas de Fra Angelico mais de Baldovinetti (1425-1499).

78Le premier panneau illustre la vision d’Ézéchiel. Les trois derniers panneaux représentent le Jugement Dernier (panneau double), le couronnement de la Vierge et enfin la Lex amoris évoquant l’Ancien et le Nouveau Testament, Les prophètes et patriarches, les Sybilles et les apôtres.

79Cartier, Vie de Fra Angelico de Fiesole de l’ordre des Frères Prêcheurs, 1857.

80Baldini, Tout l’œuvre peint de Fra Angelico, 1973, notices 116 et pl. LIX à LXIII.

81La vision d’Ézéchiel. Sur le premier cercle sont figurés douze prophètes entourés d’une inscription (Genèse I, 1-5). Le deuxième cercle comporte les quatre Évangélistes, Pierre, Paul, Jacques, Jules et Thaddée. Autour de ce cercle sont inscrits des versets de Jean (I, 1-3).

82Le cycle christologique2.

83L’Annonciation (Isaïe VII, 14 et Luc I, 31).

84La Nativité (Isaïe IX, 6 et Luc II, 6-7).

85La Circoncision (Jérémie IV, 4 et Luc II, 21).

86L’Adoration des Mages (Psaume LXXII, 10 et Matthieu I, 11).

87La Présentation au Temple (Malachie III, 1 et Luc II, 22-24).

88La Fuite en Égypte (Psaume XLIV, 8 et Matthieu II, 13).

89Le Massacre des Innocents (Joël III, 19 et Matthieu II, 16).

90Jésus parmi les docteurs (Jérémie VIII, 9 et Luc II, 463).

91Les noces de Cana4 (Exode VII, 19 et Psaume XXXVIII, 3).

92Le Baptême du Christ5 (II Roi V, 10 et Matthieu III, 13).

93La Transfiguration6 Ézéchiel XLIII, 5 et Matthieu XVII, 2).

94La Résurrection de Lazare (Ézéchiel XXXVII, 12 et Jean XI, 43-44).

95L’Entrée à Jérusalem (Zacharie IX, 9 et Matthieu XXI, 9).

96La Cène (Ézéchiel XLVI, 13 et Luc XXII ,14).

97La récompense de Judas (Zacharie XI, 12 et Matthieu XXVI, 15).

98Le Lavement des pieds (Isaïe I, 16 et Jean XIII, 5).

99L’Institution de l’Eucharistie (Ézéchiel XXXIX, 19 et Jean VI, 55)

100Jésus au Jardin des Oliviers (Isaïe XLI, 10 et Luc XXII, 43).

101Baiser de Judas (Psaume XLI, 10 et Matthieu XXVI, 49).

102L’Arrestation du Christ (Ézéchiel III, 25 et Matthieu XXVI, 57).

103Jésus chez le Grand Prêtre (Michée V, 1 et Jean XVIII 22).

104Dérision du Christ (Isaïe L, 6 et Luc XXII, 64).

105La Flagellation (Psaume XXXVII, 18 et Jean IX, 1)

106La Montée au Calvaire (Isaïe LIII, 7 et Jean XIX, 17).

107Le Christ dépouillé de ses vêtements (Psaume XXII, 19 et Matthieu XXVII, 35).

108La Crucifixion (Isaïe LII, 5 et Luc XXIII, 33).

109La Déposition (Isaïe XI, 10 et Luc XXIII, 53).

110La Descente aux limbes (Psaume CVI, 14 et Apocalypse V, 9).

111Les Saintes femmes au tombeau (d’après Psaume CXXXVIII, 19 et Marc XVI, 6).

112L’Ascension (Psaume XVII, 11 et Marc XVI, 20).

113La Pentecôte (Joël II, 28 et Actes II, 4).

114Le Jugement Dernier (Joël III, 12, Matthieu XXV, 34 et XIX, 28).

115Le Couronnement de la Vierge (Isaïe VI, 1 et Apocalypse XXI, 3).

116Lex amoris, Les commandements de l’Amour, que l’on évoquera plus loin dans le cadre des doubles Credo prophétiques et apostoliques.

117On remarque sur ces armoires des citations déjà vues à plusieurs reprises, telles que Malachie III, 1, Isaïe IX, 6, Zacharie IX, 9, ainsi que quelques versets rencontrés une seule fois. Malgré tout, comme dans la plupart des ensembles étudiés, et à plus forte raison, à cause de l’ampleur de ce programme, de nombreuses inscriptions reprennent des versets nouveaux dans le contexte de cette étude.

Lorette, basilique - Peintures de la coupole du Trésor

118Il s’agit du sanctuaire qui abrite, selon la tradition, la maison de Marie, transportée par des anges lorsque les musulmans ont envahi la Palestine. La décoration de la coupole dite « du Trésor » serait une des dernières œuvres du peintre Melozzo da Forli (1484-1487).

119Chaque panneau de la coupole octogonale comporte un ange, ailes déployées, dont le vêtement flotte au gré du vent. Sur chaque pan de la corniche est assis un prophète portant non pas un phylactère mais ce qui semble être une plaque de marbre portant une inscription et son nom. Seul David ne présente pas de texte.

120Le relevé des textes a été fait sur place. Les versets présentés sont longs, ils occupent entre quatre et six lignes.

121Isaïe: Isaïe. L, 6.

122Baruch: Baruch IV, 25.

123Ézéchiel : Ézéchiel III, 14.

124Abdias : Abdias 7.

125Zacharie : Zacharie IX, 9.

126Amos : Amos II, 6.

127David.

128Jérémie : Jérémie XI, 19 (a).

129Seuls les textes présentés par Jérémie et Zacharie sont des versets figurant dans notre catalogue à plusieurs reprises, Amos étant cité une seule autre fois.

New-York, Pierpont and Morgan Library - Coffret eucharistique

130La partie supérieure de ce coffret réalisé au milieu du xive siècle comporte trois scènes bibliques : la Cène, les offrandes d’Abraham et Melchisédech, la Manne et Élie nourri au désert par des anges.

131Sur un petit côté l’Annonciation est représentée entre Isaïe et Élie. L’adoration des Mages figure sur la paroi arrière, entre saint Léonard et la donatrice. Sur l’autre petit côté se trouve la Présentation au Temple. Malachie y présente un phylactère. Enfin sur la façade se tiennent apôtres et prophètes portant des phylactères : Moïse, Luc, Jean, Baruch, Paul, Jean-Baptiste.

132Gauthier, Émaux du Moyen Âge, 1972, n° 224, p. 409.

133Isaïe : Isaïe VII, 14.

134Élie : Psaume XLV, 11.

135Malachie : Malachie III, 1.

136Moïse : Exode XVI, 15.

137Luc : Jean VI, 49.

138Jean : Jean VI, 50.

139Baruch: Baruch III, 36.

140Paul: I Corinthiens XI, 27.

141Jean-Baptiste : Jean I, 29.

142M.-M. Gauthier remarque que tous ces derniers textes font partie de la liturgie eucharistique, mais ce n’est pas le cas de Baruch. Les textes d’Isaïe, Baruch et Malachie se retrouvent fréquemment dans nos inscriptions des xiie et xiiie siècles.

Padoue, chapelle des Scrovegni - Giotto, peintures murales. (1304-1306)

143Les parois internes de cette chapelle sont recouvertes de peintures murales consacrées à l’histoire de Joachim et de Marie mais surtout à un cycle christologique et un Jugement dernier. Le plafond étoilé comporte dix médaillons représentant le Christ bénissant, la Vierge à l’Enfant, sept prophètes et enfin Jean-Baptiste. Cinq prophètes présentent des phylactères mais l’un d’eux est totalement illisible. Malachie, Isaïe, Daniel et Baruch ont été identifiés.

144Bacceschi, L’opera completa di Giotto, s.d, p. 109.

145Malachie : Malachie III, 1 (b).

146Isaïe : Isaïe VII, 14.

147Daniel : Daniel VI, 26.

148Baruch : Baruch III, 36.

149Les citations de Malachie, Isaïe et Baruch sont fréquentes dans les œuvres répertoriées mais celle de Daniel ne figure pas ailleurs.

Documents annexes

Notes

1 Baldini Tout l’œuvre peint de Fra Angelico, p. 116.

2 Cartier Vie de Fra Angelico de Fiesole de l’ordre des Frères Prêcheurs, 1857, p. 178-200, textes latins en notes.

3 Références de Luc d’après Cartier (texte illisible).

4 Baldovinetti.

5 Baldovinetti.

6 Baldovinetti.

Pour citer ce document

Par Françoise Gay, «Les œuvres postérieures au XIIIe siècle = Les inscriptions présentées par les prophètes dans l’art de l’Occident médiéval – catalogue et édition», In-Scription: revue en ligne d'études épigraphiques [En ligne], Livraisons, Deuxième livraison, mis à jour le : 25/10/2019, URL : https://in-scription.edel.univ-poitiers.fr:443/in-scription/index.php?id=320.

Droits d'auteur

This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License CC BY-NC 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/fr/) / Article distribué selon les termes de la licence Creative Commons CC BY-NC.3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/fr/)