Vous êtes ici : Accueil > Livraisons > Deuxième livraison > Autriche = Les inscr...

Autriche = Les inscriptions présentées par les prophètes dans l’art de l’Occident médiéval – catalogue et édition

frPublié en ligne le 11 mars 2019

Par Françoise Gay

1Note des éditeurs : Le présent catalogue propose l’édition des inscriptions mentionnées dans l’article en trois parties « Il a parlé par les prophètes. Les inscriptions présentées par les prophètes dans l’art de l’Occident médiéval » publié en 2017 et 2018 dans la revue In-Scription. Il fournit au lecteur les informations complémentaires aux réflexions de son auteur et rassemble un corpus original d’œuvres d’art et d’inscriptions à travers l’Europe, dispersées jusqu’à ce jour dans des publications diverses, d’accès parfois difficile. Les notices reprennent la structure et les normes d’édition du Corpus des inscriptions de la France médiévale, en les adaptant parfois légèrement en fonction de la source des transcriptions. Le commentaire concerne principalement la forme de la citation prophétique et son interprétation renvoie aux développements publiés dans l’article. Quelques-unes des inscriptions citées dans le texte n’ont pas été reprises ici ; d’autres ont été ajoutées a posteriori, sans affecter cependant les grandes lignes dégagées au cours de cette étude.

GURK, cathédrale - Peintures murales

2La construction de la cathédrale a commencé sous l’évêque Romanus (1131-1167) et a été achevée vers 12001.

3La tribune ouest est une chapelle divisée en deux travées couvertes de voûtes d’arêtes ; à l’est est évoqué le Paradis Terrestre tandis qu’à l’ouest figure la Jérusalem Céleste. Sur l’arc séparant les deux travées est représentée l’Échelle de Jacob qui fait le lien entre les deux évocations, monde terrestre et monde céleste. Ce qui nous intéresse ici est la représentation de la Jérusalem Céleste, entourée de murailles et protégée par quatre tours. Les portes sont surmontées de baldaquins où figurent trois apôtres. Dans les écoinçons de la voûte se tiennent des prophètes : Ézéchiel au sud-est, auprès des deux roues superposées du char de Yahvé, puis Jérémie qui a près de lui un potier travaillant à son tour ; Jérémie est représenté une deuxième fois avec une jeune fille assise à ses côtés, et enfin Jean, près d’un nuage, écrivant l’Apocalypse. Les inscriptions ont été relevées sur les photos ou reprises dans l'ouvrage d’O. Demus.

4Garber, Die romanischen Wandgemalde Tirols, 1928.

5Demus, La peinture murale romane, 1970, pl. CI, notice p. 205-207.

6Les deux phylactères dont nous pouvons examiner la reproduction montrent des textes écrits sur deux lignes régulières séparées par un trait brun foncé. Les lettres capitales sont assez irrégulières, les V étant souvent plus larges que les autres lettres. On remarque quelques onciales. Le phylactère de Jérémie est peu lisible, mais on y note davantage d’abréviations que dans celui d’Ézéchiel qui n’en comporte qu’une (I avec tilde pour in). Des points séparent les mots.

7Ézéchiel

8Le prophète est représenté debout, vêtu d’un manteau bleu et d’une tunique ; il est chaussé. De sa main droite, il tient un phylactère en léger arc de cercle qui se déploie horizontalement alors qu’il désigne de sa main gauche deux roues emboitées l’une dans l’autre.

9 · VIDEO · QVASI ·

10 · ROTAM · I   MEDIO ROTE2

11Video quasi rotam in medio rot(a)e.

12Je vois comme une roue au milieu d’une roue.

13Ézéchiel I, 16.

14Jérémie

15Jérémie est placé en face, vêtu d’une tunique et d’un manteau jaune flottant au vent. Il tient son phylactère presque vertical de sa main droite, tandis qu’il en désigne le texte de son index gauche.

16 DESCENDI · IN · DOMVM FIG

17 VLI · IPSE FECIT ∙ OPVS · SVPER ∙ ROTAM.3

18 Descendi in domum figuli ipse fecit opus super rotam.

19 Je descendis dans la maison du potier ; il faisait un objet sur son tour.

20Jérémie XVIII, 3.

21Jérémie

22 VIRGAM VIGILANTEM EGO VIDEO4

23 Virgam vigilantem ego video.

24 Je vois un rameau d’amandier5.

25Jérémie I, 11. Cette citation, unique dans le cadre de cette étude, est inscrite sur le phylactère de Jérémie sur la planche XIV des prophètes de l’Hortus Deliciarum6.

26Jean

27 VIDI PORTAM CIVITATIS AD ORIENTEM POSITAM7

28 Vidi portam civitatis ad orientem positam.

29 Je vis la porte de la cité placée vers l’Orient.

30Nous n’avons pas plus qu’O. Demus trouvé d’origine biblique précise à cette inscription, même si le thème iconographique suggère le livre de l’Apocalypse. Ce texte accompagne une représentation de la Jérusalem céleste dans un manuscrit de la Bodleian Library provenant de Bohème (ms Bodl. 352, f. 13 r). Il constitue aussi le répons des matines du 2ème dimanche après Pâques, attesté notamment à Prague, Dubrovnik, mais aussi au Portugal8.

31Le texte d’Ézéchiel est utilisé dans trois autres ensembles prophétiques et celui de Jérémie I, 11 apparaît une seule fois, tandis que nous avons là l’unique inscription citant Jérémie XVIII, 3.

KLOSTERNEUBOURG, abbaye des chanoines de Saint Augustin, ambon de Nicolas de Verdun

32L’ambon réalisé en 1181 par Nicolas de Verdun a été transformé au xive siècle en retable. Il se compose de 51 compartiments en émail champlevé de forme rectangulaire. La partie supérieure de chaque compartiment est trilobée. L’œuvre comporte trois registres, le registre central Sub Gratiaétant consacré aux scènes de la vie du Christ, et les deux autres à l’Ancien Testament : Ante Legemévoque les débuts de l’histoire de l’humanité jusqu’à la remise des Tables de la Loi à Moïse, et Sub Legemmontre les épisodes bibliques compris entre la remise des tables de la Loi à Moïse et l’Incarnation. Les prophètes sont représentés en buste dans les écoinçons entre les plaques du cycle christologique ; leurs noms sont inscrits de part et d’autre de leurs visages et ils portent tous des phylactères comportant un texte très court. On voit successivement : David, Jérémie, Moïse, Isaïe, Jonas, Isaïe, David, Salomon, David, Daniel, Isaïe, David, Salomon, Osée, David, Joël, saint Paul, Sophonie et Amos. Certains personnages sont représentés plusieurs fois. Les photographies du retable montrent rarement les écoinçons où se trouvent les prophètes. Les transcriptions proviennent de l’article de Louis Réau.

33Reau, L’ambon de Nicolas de Verdun à Klosterneubourg, 1943, p. 105 à 109.

34Sauerländer, Le Temps des cathédrales, p. 78.

35Gauthier, Émaux du Moyen Âge, p. 364 à 367, photos de détails pl. 118 (2 clichés).

36Bushhausen, Der Verduner Altar, 1980.

37Les textes des prophètes que nous pouvons examiner sont, comme toutes les inscriptions de l’ambon, écrits en capitales au ductus épais, les mots étant souvent séparés par des points. On trouve de nombreux E onciaux. Les abréviations par suspension sont nombreuses.

38David

39Il est représenté au-dessus de l’Annonciation.

40 DAV

41 AVDI F

42 Dav(id) audi f(ilia).

43 David. Écoute, ma fille.

44Psaume XLV, 11. Ce verset est repris dans la liturgie pour l’Annonciation et différents offices liturgiques.

45Jérémie

46Il est placé entre l’Annonciation et la Nativité.

47IERE    MIAS

48 FEMINA

49Jeremias. Femina.

50 Jérémie. La femme.

51Jérémie XXXI, 22.

52Moïse.

53Moïse se trouve entre la Nativité et la Circoncision.

54MOY    SES

55 OMNIS ∙ MASCV

56Moises. Omnis mascu(lini).

57 Moïse. Tous les mâles.

58Genèse XVII, 10.

59Isaïe

60Il est représenté entre la Circoncision et l’Adoration des Mages.

ESA     YAS

61 PARVVLVS D

62Isaie. Parvulus d(atus).

63 Isaïe.Un tout petit est donné.

64Isaïe IX, 6. Ce passage du livre d’Isaïe est utilisé à plusieurs reprises dans la liturgie pour les célébrations de la Nativité.

65Jonas

66Il est situé entre l’Adoration des Mages et le Baptême du Christ qui figure sur le grand panneau.

67 IONAS

68 Jonas.

69 Jonas.

70Isaïe

71Il est à gauche du Baptême du Christ ; il ne présente pas d’inscription.

72 ESAYAS

73 Esayas.

74 Isaïe.

75Isaïe

76Le prophète est placé entre le Baptême et l’Entrée à Jérusalem. Il porte un livre et non un phylactère.

77 ESA YAS

78 SYO TIM

79 NOLI ERE

80Esayas. Sion, noli timere.

81 Isaïe. Sion, ne crains rien.

82Isaïe X, 24.

83David

84Il se situe à gauche, entre l’Entrée à Jérusalem et la Cène.

85 DA VID

86 PANE ANGELOr

87David. Pane(m) angelor(um).

88 David. Le pain des anges.

89Psaume LXXVIII, 25.

90Salomon

91Il ne fait pas partie de l’ambon des origines ; il a été ajouté au xive siècle lorsque le retable a été transformé en ambon. Il est placé à droite de la Cène pour le spectateur, le long d’une des deux lignes verticales qui partagent en trois parties le panneau central.

92 SALOMON

93 VENITE ET COMEDITE

94 Salomon. Venite et comedite.

95Salomon. Venez et mangez.

96Proverbes IX, 5.

97David

98À gauche du Baiser de Juda, de l’autre côté de la ligne verticale, se tient David.

99 DAVID

100 HOMO PACIS ME I

101David. Homo pacis me(ae) i(n).

102David. L'homme de ma paix, dans.

103Psaume XLI, 10. Etenim homo pacis meae, in quo speravi...

104TOB « Même l'ami sur qui je comptais… »

105Ce verset repris dans le Nouveau Testament :

106Il figure entre le Baiser de Juda et la Crucifixion.

107 DAN IEL

108 POST HEC O

109 CCIDETVR XPC

110 Daniel. Post h(a)ec occidetur Chr(istu)s.

111Daniel. Après cela, l’oint sera tué.

112Daniel IX, 26.

113Isaïe

114Cette nouvelle représentation d’Isaïe est placée entre la Crucifixion et la Déposition.

115 ESAYAS

116 ET ERIT SEPVL

117 CRV EIV GLOSV

118 Isaias. Et erit sepulcru(m) eju(s) glo(rio)su(m).

119 Isaïe. Et son tombeau sera fermé.

120Isaïe XI, 10. Ce passage d’Isaïe fait partie de la liturgie de l’Avent et l’Annonciation.

121David

122Il se trouve entre la Déposition et la Mise au Tombeau, le long de la ligne verticale de droite. Cette plaque date également du xive siècle.

123 DAVID

124 ARVIT TAMQVAM+

125 David. Aruit tamquam.

126 David. (Mon courage) est desséché comme…

127Psaume XXI, 16 : Aruit tamquam testa virtus mea ; TOB : Ma vigueur est devenue sèche comme un tesson….

128Salomon

129Salomon est placé entre la Mise au Tombeau et la Descente aux Enfers.

130 SALOMON

131 EGO DORMIO ET C

132 Salomon. Ego dormio et c(or)…

133 Moi, je dors et mon cœur.

134Cantique V, 2 : Ego dormio, et cor meum vigilat ; TOB : Je dormais mais je m'éveille… .

135Osée

136Il est figuré entre la Descente aux Enfers et la Résurrection.

137 OS   EE

138 ERO MORS· TVA O

139 Osee. Ero mors tua o.

140Osée. Je serai ta mort ô…

141Osée XIII, 14. Ce texte ne se retrouve pas exactement dans les traductions récentes de la Bible mais correspond au passage des Épitres de Paul (I Corinthiens, XV, 55) et est utilisé dans la liturgie du Samedi Saint.

142David

143Il se situe entre la Descente aux Enfers et la Résurrection.

144 DA VID

145 TERRA TREMVIT

146 David. Terra tremuit.

147 David. La terre trembla.

148Psaume LXXVI, 9.

149David

150De l’autre côté de la Résurrection, à l’extrémité du grand panneau, David est représenté une nouvelle fois.

151 RESVRRE

152 Resurre(xi).

153 Je me réveille.

154Psaume CXXXIX, 18.

155David

156Il figure encore une fois à gauche de l’Ascension, au début du deuxième petit panneau.

157 DAVID

158 ASCEND

159David. Ascend(it).

160David. Il est monté.

161Psaume XLVII, 6.

162Joël

163Il est placé entre l’Ascension et la Pentecôte, mais il ne présente pas de phylactère.

164 IO    EL

165 Joel.

166 Joël.

167Paul

168Il figure entre la Pentecôte et les anges du Jugement.

169 PAV LVS

170 CANET ENI TV

171 Paulus. Canet eni(m) tu(ba).

172Paul. Oui, la trompette sonne.

173I Corinthiens XV, 52.

174Sophonie

175Entre les anges et le Jugement, Sophonie tend son phylactère.

176 SOPHO   NIAS

177 DNS   AD IV

178 DIVM VENIE

179Sophonias. D(omi)n(u)s ad judi(cium) venie(t).

180 Sophonie. Le Seigneur vient pour le Jugement.

181Aucun texte biblique précis ne correspond à ces mots.

182Amos

183C’est le dernier des prophètes, à l’extrémité du deuxième petit côté. Seul son nom est inscrit.

184 AMOS.

185 Amos.

186 Amos.

187La composition rigoureuse de l’œuvre est moins évidente dans le choix des inscriptions. Souvent la présence de prophètes, sans texte, n’est que symbolique. Seuls Osée et Daniel présentent des citations mentionnées plusieurs fois dans des inscriptions, d’autres étant utilisées une seule fois dans d’autres œuvres. Il y a huit citations uniques.

MATREI, église Saint-Nicolas - Peintures murales

188L’église a été construite au xiiie siècle, agrandie au xive siècle avant de subir de nombreuses modifications. Les fresques des parois des deux étages du chœur ont été découvertes en 1880 ; elles ont subi des restaurations contestables avant de retrouver leur état primitif vers 19409. Selon J. Garber, les fresques seraient datées du milieu du xiiie siècle10. Le paradis terrestre est représenté dans la partie basse du chœur. On y voit en particulier la création d’Adam et Ève, la Chute, Adam et Ève chassés du Paradis. Dans la partie haute est évoquée la Jérusalem céleste. La ville se trouve sur la voûte. Sur quatre tours se tiennent les évangélistes. De leurs bras tendus, ils soutiennent un médaillon où figure le Christ en Majesté. Les prophètes se trouvent sur la partie haute des murs, de part et d’autre des fenêtres. À l’ébrasement de l’arc donnant sur la nef, l’Échelle de Jacob assure la liaison entre le Paradis terrestre et la Jérusalem céleste.

189Les citations bibliques sont mentionnées ici telles que données par Garber11.

190Garber, Die Romanischen Wângemälde Tirols, 1928, p. 103 à 108.

191Moïse.

192 Prophetam de gente tua et de fratribus tuis sicut et suscitabit tibi Dominus ; ipsum audies.

193 Le Seigneur fera lever un prophète de ta famille et parmi tes frères ; vous l’écouterez.

194Deutéronome XVIII, 15.

195Isaïe.

196Super solium David et super regnum ejus sedebit.

197 Il sera installé sur le trône de David et sur son royaume.

198Isaïe IX, 7. Ce verset est utilisé dans la liturgie dans la liturgie de l’Avent et de l’Annonciation ; il est cité en particulier par Tertullien.

199Aaron.

200Facies vestem sanctam Aaron fratri tuo in gloriam [et] decorem.

201Tu feras un vêtement saint pour ton frère Aaron, signe de gloire et debeauté.

202Exode XXVIII, 2.

203Jérémie.

204 Ecce dies veniunt dicit Dominus et feriam domui israel et domui Iuda foedus novum.

205 Voici les jours, dit le Seigneur, où je donnerai à la maison d’Israël et à la maison de Juda une alliance nouvelle.

206Jérémie XXXI, 31.

207Daniel.

208Septuagintae hebdomades abbreviatae sunt et impleatur visio… et negatur sanctus sanctorum.

209Soixante-dix semaines sont raccourcies…et la vision est accomplie ainsi que la prophétie, et un Saint des saints sera refusé.

210Nous avons ici une citation du verset 24 du livre 9 de Daniel, dont la dernière partie est souvent évoquée dans le cadre de cette étude, mais le plus souvent dans la forme popularisée par le Drame de la Nativité. Ici nous avons un texte plus proche du verset biblique dans sa formulation mais dont le sens est le même que celui du Drame, negaturremplaçant ungatur*.

211Malachie.

212Et statim veniet ad templum suum dominat(o)r quem vos quaeritis et angelus testamenti quem vos vultis.

213 Et subitement, il viendra dans son temple, le maître que vous cherchez et l’ange du testament que vous voulez.

214Malachie III, 1.

215Ézéchiel.

216 Et in medio ejus similitudo quatuor animalium et hic aspectus eorum.

217 Et dans son milieu (il y avait) quatre êtres vivants et leur aspect…

218Ézéchiel I, 5.

219Zacharie.

220Et applicabunt gentes multae ad dominum in die illa et erunt mihi in populum.

221 De nombreux peuples s’attacheront au Seigneur en ce jour et ils seront mon propre peuple.

222Zacharie II, 11.

223Deux textes fréquemment reproduits sont présentés ici, ceux présentés par Moïse et Daniel, mais ni l’un ni l’autre ne se présentent tout à fait dans la formulation biblique ou dans celle, plus fréquente, des autres inscriptions de notre corpus. Trois versets ne sont pas utilisés dans d’autres cycles prophétiques.

VIENNE, Trésor impérial (château de la Hofburg) - Couronne du Saint-Empire Romain Germanique

224Réalisée au xe siècle, elle est formée de huit plaques, dont quatre panneaux émaillés d’inspiration byzantine, entourées de perles et de pierres précieuses. Trois d’entre eux nous montrent des personnages de l’Ancien Testament : David, Salomon, Isaïe et Ézéchias. Sur le quatrième panneau, le Christ est entouré par deux anges. Les photographies de cette couronne permettent rarement de lire les textes.

225Swarzenski, Monuments of Romanesque Art, 1954, pl 31. et Staats Reinhart, Die Reichkröne, 1991, clichés p. 58, 59, 61 et 63 et croquis de la couronne p. 84.

226David

227Les bras tendus et écartés du roi soutiennent un phylactère souple.

228 REX DAVID

229 Rex David.

230 Le roi David.

231Psaume XCIX, 4.

232Salomon

233Salomon se trouve pratiquement dans la même position que David.

234REX SALOMO

235Rex Salomo(n).

236Le roi Salomon.

237Proverbes III, 7.

238Isaïe

239Le prophète se tient debout devant le trône où se trouve le roi Ézéchias dans une attitude traduisant son inquiétude : Isaïe vient de lui annoncer sa mort prochaine. Le prophète tient son phylactère comme David et Salomon, mais son bras gauche est plus élevé que le droit.

240 ISAIAS     ː EZE  

241 PPHETA     CHIAS

242 REX

243 ECCE ADICIASVPDIESTVOS XVANNOS

244 Isaias p(ro)pheta. Ezechias rex.

245 Ecce adijicia(m) sup(er) dies tuos XV annos.

246Le prophète Isaïe. Le roi Ézéchias.

247 Voici que j’ajouterai 15 années à tes jours.

248Isaïe XXXVIII, 5.

249Le Christ

250Le texte est écrit en rouge sur le fond doré de la plaque.

251Per me reges regnant.

252 Par moi, les rois règnent.

253Proverbes VIII, 15.

254Les textes tirés du livre des Proverbes et du livre d’Isaïe ne se retrouvent pas dans d’autres inscriptions. Les textes choisis évoquent la royauté. Pierre Riché a repéré le verset des Psaumes parmi les passages bibliques les plus souvent utilisés dans le domaine politique12. Dans le même article, il rappelle que le chroniqueur du Liber Historiae Francorum cite à l’intention d’un fils de Dagobert les anciens rois qui ont été agréables à Dieu, c’est-à-dire David, Salomon et Ezéchias.

Notes

1 Demus, La peinture murale romane, 1970, p. 205.

2 Demus, La peinture murale romane, 1970, p. 205.

3  Les trois derniers mots sont peu lisibles sur le cliché (Demus, La peinture murale romane, 1970, p. 205). Nous nous reportons à son relevé, p. 206, surtout pour le mot opus.

4  Relevé Demus, La peinture murale romane, 1970, p. 206.

5  En hébreu, l’amandier, premier arbre à fleurir au printemps, est nommé le veilleur.

6 Joseph, Hortus Deliciarum, 1952.

7  Relevé Demus, La peinture murale romane, 1970, p. 206.

8  Hesbert, Corpus antiphonalium officii, 1963-1979, t. IV, 7877, p. 461.

9 Demus, La peinture murale romane, 1970, p. 203 à 205.

10 Garber, Die Romanischen Wângemälde Tirols, 1928, p. 103.

11 Garber, Die Romanischen Wângemälde Tirols, 1928, p. 106-107.

12 Riché, « La Bible et la vie politique dans le haut Moyen Âge », 1984, p. 400.

Pour citer cet article

Françoise Gay (2019). "Autriche = Les inscriptions présentées par les prophètes dans l’art de l’Occident médiéval – catalogue et édition". In-Scription - Deuxième livraison | Livraisons.

[En ligne] Publié en ligne le 11 mars 2019.

URL : http://in-scription.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=309

Consulté le 22/09/2019.

A propos des auteurs


Deuxième livraison



Contacts

Université de Poitiers
15 rue de l'Hôtel Dieu
TSA 71117
86073 POITIERS Cedex 9 - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique : 2553-5293

Dernière mise à jour : 13 mai 2019

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)